Jettes-moi donc cette to-do list

Le temps a disparu 

Et chaque seconde est devenue une éternité 

Installons-nous à bord de l’infini

Et partons à l’aventure, pour nulle part de précis. 

P.

Nuage dans la brume

Mon père avait un husky il parait 

Je m’en souviens pas du tout 

Je n’ai gardé de lui qu’une cicatrice sur la main.

Julius K.

Pablo

« Regarde les grains d’or du temps s’écouler 

Ne tente pas de les arrêter. 

Mais si tu les regardes bien 

…REGARDE-LES BIEN !  

Tu verras que chacun d’entre eux, bien éclairé,

 a le potentiel d’éclat d’un mini-soleil » 

Voilà ce que m’a dit Pablo l’autre jour, 

Lui qui passe sa vie à rien foutre 

J’envie sa sérénité 

Et son art de s’incruster dans mes après-midis 

Sans avoir l’air d’y toucher. 

L’autre jour il avait un sandwich, 

Il a mis trois heures à le manger 

Et rien qu’en posant ses fesses sur mon canapé,  

Il a fait sauter la ventilation du serveur de stockage.

Parfois j’ai l’impression que c’est toute ma vie 

Que je dois recommencer. 

Julius K.

David Snyder – Highlike

Ho va voir cette page comme elle belle. Ce sera ton expo du matin :

https://file.org.br/gif_2019/

Il était temps

Tu m’as manqué,  tu sais 

Quand je vois notre futur 

Libéré de la broyeuse à viande

Je me dit que j’ai hâte 

De te serrer dans mes bras 

Et de retrouver 

Tout ce qui a fait « nous » 

Des playlist infinies 

Dae chansons de Lou Reed 

Des dessins dans le train 

Et ta main dans la mienne 

Pour ne pas chanceler 

Après une bière de trop.

Julius K.

http://www.charlesfreger.com (va le voir tout son site est fantastique)

Glorious

Like a silent movie 

I’m drown to a black that will one day fade away

I slowly sink on that river 

 

Of everything I thought would happen 

Being lonely 

Was the only one 

I shouldn’t have seen 

 

I should have seen a bright future 

So I could continue to swim 

On that sunset yellow glowing sparkly water 

 

But look at me I’m just a mess 

Soon to be engulfed by a bush of algae 

Oh, Ophélie, you should see me ! 

 

I’m not one inch as paintable as you are. 

eba16ec31cdff454796202122a758595

I shouldn’t have sent you this mail

– A poetry ! HA you want a poetry ?? 

 

The world is falling apart 

Everyone is dying 

I feel miserable and alone 

And everyone is dying 

And I can’t even run 

And everyone is dying 

 

The mountains are ugly 

The sky is boring 

The birds are making a very stupid cacophony

But the worst happens in my head :

I cannot pretend to see the beauty anymore 

 

I just want to dig a hole 

And bury myself 

And reborn as a worm 

My Essential True Form 

 

I’ll be perfectly satisfied

Spending my day 

In the horizontal way 

Eating shit and leftovers of death 

 

I’m already doing it 

After all, 

But in a very less honest way 

 

So let’s reborn as a worm 

The blindest stupid category please 

So I won’t have to pretend to see the beauty anymore 

And I won’t have to understand it’s not really there because of us 

– woh. You sure are in a bad mood 

– I certainly I’m not. It’s a joy to be straight true about what I feel and a delight to share it with you 

– Are you angry ? 

– Because you left me in the desert and never called me again ? Why would I ? You awoke me to my very own true importance. 

I have none. 

And that my treasure. 

2-marine-worm-alexander-semenov

Le partageur égoïste

– Je voulais te dire que parfois tout ce que tu penses est parfaitement exagéré 

 

– Oui, mais toutes les autres fois où j’ai raison, ça te fait pleurer 

Parce que ce que je pense, tu n’es pas prête à l’affronter 

Et moi non plus d’ailleurs, c’est bien pour ça que je préfère t’empoisonner 

Avec mes idées 

 

Une fois sorties de ma tête, 

Elles perdent toutes leur toxicité 

S’évanouissent en flocon d’argent 

Sur ton front soucieux 

 

Et moi je peux retourner gambader dans mon puits de désespoir 

Dont l’eau est d’un seul coup un peu moins troublée.

J.K

 

Résultat de recherche d'images pour "puits" 

8h du matin

Le soleil d’une nuit longue

Me couvre de ses yeux noirs

Oui, j’aurais préféré être ailleurs

Oui, j’aurais préféré être sage

Mais tes doigts humides sur mes cheveux

Je les préfère là où ils sont

Et ce train que je n’ai pas pris

Pourra bien m’attendre encore quelques heures

J.K

La première seconde

Juste après l’apocalypse 

J’avais le coeur en chou fleur 

Mais le ciel était bleu

 

J’ai respiré un peu 

De cette étrange poussière blanche 

Et regardé autour de moi 

A la recherche d’un ami. 

 

Tous ces gens qui m’avaient fait peur 

J’avais tant envie de les voir 

Juste pour lire dans leur yeux 

Le même soulagement 

images-5

Enfin quelque part, quelqu’un était content que j’existe. 

Les amoureux

Je pensais que tu ne serais pas là 

Le jour où je te dirais « oui ».

 

J’avais prévu un salon déserté, 

j’avais prévu un mot griffonné à la va-vite 

J’avais prévu des excuses empêtrées, 

De bonnes raisons déprimantes,

Un avion pris en urgence, 

Une disparition des radars, 

Tes comptes Instagram Facebook Twitter Snapchat et tout le bordel supprimés brutalement, 

Et même la possibilité qu’en fait tu n’aies jamais existé. 

 

J’avais vraiment tout prévu. 

Sauf un bâillement, un hochement de tête silencieux, 

Une gorgée de café puis ce demi-sourire un peu idiot sur un murmure satisfait: 

« Cool » 

 

J.K